Spremberg, le 13/12/2019. Vendredi dernier, tous les partenaires du projet « Referenzkraftwerk Lausitz Phase I » (RefLau) ont signé un accord dans les locaux d’ASG Spremberg GmbH situés dans la zone industrielle Schwarze Pumpe. Cet évènement marque le lancement d’un des projets innovants inscrits dans le cadre du changement structurel de la région du Lausitz.

Les principaux partenaires sont le syndicat intercommunal « Industriepark Schwarze Pumpe » Spremberg et Lausitz Energie Kraftwerke AG (LEAG) Cottbus ainsi qu’Energiequelle GmbH Zossen et Enertrag AG Gut Dauerthal, mais aussi deux entreprises du secteur des énergies renouvelables. Les aspects scientifiques sont du ressort du Steinbeis Technologietransferzentrum Rostock, du Centrum für Energietechnologie Brandenburg e.V. et GmbH Cottbus (Cebra). Sont également parties prenantes du projet le comité régional Lausitzrunde, Siemens AG, Ontras GmbH et 50 Hertz Transmission GmbH. Le RefLau s’était déjà imposé parmi de nombreux autres dossiers au cours de l’appel à idées « Reallabore der Energiewende » lancé au niveau fédéral par le ministère allemand de l’Économie. Il avait déjà décroché à cette occasion des subventions à hauteur de plusieurs millions d’euros.

Le projet Referenzkraftwerk Lausitz consistera en une centrale à accumulation utilisant l’hydrogène. Tout le monde espère qu’elle fera école pour la transition énergétique de l’Allemagne.
Des solutions pilotes pour l’utilisation de technologies clés seront mises en œuvre par tranche et par étape tout au long du cycle de création de valeur.
L’objectif final est d’obtenir une centrale moderne reposant sur des énergies renouvelables et ainsi disposant d’ « hydrogène vert » dont l’utilisation doit encore être mise au point et en œuvre. Sur la zone industrielle de Schwarze Pumpe, la centrale pilote de Lausitz a pour objectif stratégique de devenir le type d’alimentation en énergie du futur à base de sources renouvelables et d’hydrogène en tant qu’accumulateur chimique.
Elle doit être capable de fournir à tout moment tous les services nécessaires à l’opération sans danger et stable du système d’approvisionnement en électricité et d’exploiter le stockage énergétique de l’hydrogène. Ce gaz doit pour cela être stocké et libéré automatiquement afin de pouvoir contrôler aussi bien une surproduction des installations d’énergies renouvelables, mais également un manque temporaire de puissance.
De plus, la centrale doit être conçue de manière à pouvoir aider à rétablir l’alimentation électrique suite à une coupure générale du réseau. L’installation pilote de Schwarze Pumpe aura une puissance raisonnable de dix mégawatts maximum et servira à tester la technologie de l’hydrogène dans la pratique. Les expériences recueillies serviront ensuite à construire des centrales plus importantes qui seront exploitées sur tous les sites où se trouvent actuellement des centrales à combustible fossile afin de les remplacer complètement.

Les étapes à venir d’ici 2030
Les prochaines étapes seront réalisées au cours du premier semestre 2020. Il s’agira entre autres de déterminer l’emplacement précis de la future centrale pilote dans la zone industrielle. L’inauguration du Kompetenzzentrum für Gründer und Gewerbe (KGG, pôle d’excellence pour les fondateurs et les entreprises) à Schwarze Pumpe prévue pour avril est également une étape importante venant étayer le projet pilote. Ce pôle est pensé pour favoriser les activités industrielles et scientifiques nées des synergies sur la zone industrielle.
En 2022, les plans de la centrale pilote devront être terminés, la construction est prévue pour 2023 et 2024 avant une mise en service en 2025. Puis, d’ici 2030, plusieurs études portant sur la viabilité commerciale et l’adéquation technologique auront lieu. Une montée en puissance progressive jusqu’à 100 mégawatts est également prévue. La phase de test de cette technologie créera à elle seule 600 à 800 emplois sur le site.
Le projet RefLau jouit d’investissements totaux à hauteur de 100 000 000  €. Le gouvernement allemand les finance à hauteur de 75 à 80 millions d’euros, la différence est à la charge des différents partenaires du projet.

Ce que disent l’économie et la politique
Christine Herntier, maire de Spremberg et porte-parole du comité Lausitzrunde et ainsi partenaire du projet, est très satisfaite de l’accord : « Impossible d’imaginer un meilleur projet que celui-ci. Dès le début de notre engagement, nous ne souhaitions pas uniquement nous faire la voix de la critique, mais aussi participer aux solutions. La composante régionale était et demeure importante pour nous. Les communes soutiennent le projet. C’est maintenant au tour des techniciens de faire leur grande entrée. » Mme Herntier pense même que sa région sera à l’avenir un haut lieu du tourisme industriel. Manfred Heine, maire de la commune de Spreetal et chef de l’association professionnelle Industriepark Schwarze Pumpe, d’ajouter : « Nous ne prenons pas notre mission à la légère, mais nous n’avons pas peur. » Gerhard Hänel d’ASG Spremberg GmbH, l’entreprise responsable de la gestion de la zone industrielle, est le coordinateur du projet : « Tout le monde connaît les sources d’énergie sur le déclin. Nous nous occupons ici concrètement de déterminer celles qui façonneront notre avenir. La centrale pilote nous permet de créer une réalité tangible. » M. Hänel a été une des forces vives du groupe de travail « Ideenschmiede Lausitz » (Lausitz, berceau d’idées) qui a vu le jour dès 2017 à Schwarze Pumpe suite aux discussions sur les objectifs de réduction du réchauffement climatique. Ce comité souhaitait militer pour des alternatives réelles aux centrales conventionnelles. Les discussions ne se sont pas limitées à la protection du climat, mais aussi aux thématiques sociales et énergétiques liées. L’hydrogène a été à l’ordre du jour dès les débuts du groupe de travail.

Contexte
La transition énergétique en Allemagne nécessite de toute urgence une réorientation structurelle profonde des sites industriels et des centrales. Nous sommes à l’aube de changements considérables. Ce bouleversement structurel ne pourra avoir lieu qu’en utilisant dans les plus brefs délais des innovations, en particulier dans le domaine technologique, tout en garantissant sur le long terme les emplois et la création de valeur de la région. Le Lausitz avec ses centrales et ses sites industriels, avec le site mixte de Schwarze Pumpe en tête de file, doit affronter les défis posés en particulier dans le domaine de l’approvisionnement énergétique et faire peau neuve. La centrale pilote de Lausitz permettra de tester une forme de production d’électricité d’avenir capable d’être élargie à d’autres centrales et sites industriels. Elle représente une solution intégrée afin d’apporter une réponse aux défis essentiels de la transition énergétique.
D’une part, sa conception technique est prévue pour utiliser entièrement les fonctions d’une centrale conventionnelle, ce qui comprend tous les aspects essentiels du système et une souplesse totale des opérations selon la feuille de route. D’autre part, cette centrale permet de décarboniser les secteurs du chauffage, du transport et de l’industrie grâce à la production d’hydrogène écologique qui dépasse les besoins de la reconversion.
Une approche aussi intégrée et innovante répond totalement aux critères énoncés à l’origine pour les « Reallabore der Energiewende ».
Toutefois, la réalisation d’un tel concept dépend essentiellement que les « laboratoires réels » créent maintenant un véritable cadre pour la viabilité de tels projets.

Kontakt

Um telefonisch Kontakt mit uns aufzunehmen, können Sie folgende Nummer verwenden:

T +49 33769 871 0

Oder schreiben Sie uns gerne eine Nachricht über das folgende Kontaktformular. Wir freuen uns darauf umgehend auf Sie zurück zu kommen.

Ich habe die Datenschutzerklärung zur Kenntnis genommen.

To contact us via phone, use the following number:

T +49 33769 871 0

Or write us a message via the following contact form. We look forward to getting back to you.

I have read the privacy policy

Pour nous contacter par téléphone, vous pouvez utiliser le numéro suivant:

T +49 33769 871 0

Ou bien n'hésitez pas à nous envoyer un message en utilisant pour cela le formulaire de contact suivant. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

J'ai lu et compris la politique de confidentialité.

Puhelimitse voit ottaa yhteyttä seuraavaan numeroon:

Puh. +358 (0)44 974 1482

Voit myös lähettää viestin tällä lomakkeella. Otamme sinuun pian yhteyttä.

Olen lukenut tietosuojakäytännön.